Tirs aux plombs sur une vitrine de ROANNE

Yves NICOLIN condamne cet acte gratuit

image gauche

Les locaux du Parti socialiste de Roanne, ont été la cible de tirs dans la nuit de samedi à dimanche.

Yves Nicolin, Député de la Loire, l’ensemble des élus du groupe d’opposition municipale Roanne Passionnément et l’UMP condamnent fermement ces actes de violence.

« Notre démocratie se caractérise par la pluralité des idées et des partis politiques, tous sont respectables et doivent être respectés pour autant qu’il agissent dans un cadre républicain. En attaquant les locaux d’un parti politique on porte directement atteinte aux valeurs de notre nation, à la liberté de pensée et d’expression ce que nous ne pouvons pas tolérer. Je souhaite que les auteurs de cette agression soient rapidement trouvés et jugés » déclare Yves Nicolin dont les locaux de sa permanence parlementaire ont récemment fait l’objet d’une tentative de cambriolage.

 

Article du progrès du 12 Décembre 2011:

 

Des billes d’acier tirées contre les vitres de la permanence du Parti socialiste

Les services de police ont relevé huit impacts. Sous l’effet d’un des projectiles, la porte d’entrée a volé en éclats

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, entre 2 et 3 heures, un ou des individus ont pris pour cible le local du Parti socialiste de Roanne, rue Mulsant. Selon la police, plusieurs billes en acier ont été tirées contre les vitres de la permanence du PS.

Huit impacts ont été relevés et sous l’effet d’un des projectiles, la porte d’entrée a volé en éclats. Si les dégâts sont significatifs, aucun vol n’a été constaté dans les locaux, utilisés par le PS depuis une dizaine d’années.

Contactée hier, Laure Déroche, maire PS de Roanne, a « fermement condamné ces actes volontaires et graves, d’une extrême violence ». À ses yeux, « il s’agit là d’une attaque anti-républicaine contre la vie démocratique, quel que soit le parti politique visé, en l’occurrence le PS et ses valeurs ». Et d’annoncer que « le PS portera plainte ».

Dans un communiqué, Régis Juanico, 1 er secrétaire du PS de la Loire, précisait : « Je souhaite que toute la lumière soit faite sur ces actes violents, lâches et profondément anti-républicains ». Et annonçait avoir « informé la Première Secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, qui nous a assurés de sa solidarité ». Avant d’ajouter : « Le PS n’entend pas se laisser intimider par ces exactions ».

Même consternation à la Fédération de la Loire du PCF, qui, par la voix de son secrétaire départemental, Vincent Bony, a « condamné cette attaque » et parlé d’« attentat perpétré à l’encontre des locaux du PS ».

Le commissariat de Roanne lance un appel à témoins. Toute personne pouvant apporter son témoignage est invitée à contacter les services de police au 04 77 44 43 00.