Lettre ouverte au commissaire

Violences à Roanne

image gauche
Madame le Commissaire,
 
Depuis plusieurs semaines, nous constatons une recrudescence importante des braquages qui visent les commerçants de l’agglomération.
 
En effet, depuis le mois de décembre, on peut recenser pas moins de six délits de ce type.
 
-      le 14 décembre, la station service située route de Charlieu et le bar situé rue Claude Bochard ont été victimes de braquage
-      le 7 janvier, c’est le bar PMU de Perreux qui devait subir le même sort
-      le 17 janvier, un bureau de tabac de l’avenue de Paris a dû également faire face à des malfaiteurs
-      le 31 janvier, la boulangerie du boulevard Jean Baptiste Clément a aussi été victime d’un braquage
-      le 3 février, c’est une boulangerie de l’avenue de la Libération au Coteau qui a été braquée
-      enfin le 5 février dernier, c’est le magasin Carré Blanc, situé en plein centre de Roanne qui était victime d’un vol avec violence.
 
Ces braquages font régner un fort sentiment d’insécurité qui, malheureusement, se trouve corroboré par les faits que je viens de citer.
 
Il me paraît nécessaire que des actions coordonnées soient urgemment mises en place par les services de police et ceux de la justice afin d’assurer la protection des commerçants, des biens et des personnes. Il est indispensable que notre agglomération retrouve dans les meilleurs délais la sérénité et la tranquillité auxquelles elle peut légitimement prétendre.
 
Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame le Commissaire, à    l’assurance de mes sincères salutations.
 
 
 

                                                                                                  Yves NICOLIN