La Loire perd un grand homme politique

Décès de Lucien Neuwirth

image gauche

La France perd aujourd’hui un homme au destin hors du commun qui a donné sa vie au service de la Liberté et de la Nation. Grand Résistant durant la seconde guerre mondiale alors qu’il est tout juste âgé de 16 ans en 1940, Lucien Neuwirth mettra sa vie en péril pour défendre son pays. De cette période naitra une réelle amitié et une fidélité sans faille au Général de Gaulle.
 
Humaniste convaincu, il défendra ardemment et avec conviction une proposition de loi dépénalisant la contraception. Après moult opposition, la loi qui porte désormais le nom de Lucien Neuwirth est votée à la fin de l’année 1967.
 
Député de la Loire pendant plus de 23 ans et Sénateur durant 18 ans, Lucien Neuwirth était profondément attaché à l’avenir de notre département qu’il dirigea pendant 15 ans entre 1979 et 1994.
En tant que conseiller général du Canton de Roanne Nord élu en 1992, j’ai eu l’occasion de travailler en étroite collaboration avec Lucien Neuwirth que je connaissais par ailleurs. Je garderai le souvenir d’un Homme de convictions guidé par l’intérêt général, fidèle et épris de liberté et dont le développement et l’avenir de la Loire étaient ses principales préoccupations.
 
A son épouse, Sophie Huet, et à l’ensemble de sa famille, j’exprime mes plus sincères condoléances.