La défiscalisation des heures supplémentaires

Communiqué de Presse

image gauche
En remettant en cause la défiscalisation des heures supplémentaires adoptée par le Gouvernement de François Fillon, la nouvelle majorité gouvernementale n’a créé aucun emploi et s’est rendue responsable de la perte de pouvoir d’achat de plus de 9 millions de salariés.
Dès la mise en place de cette mesure anti-sociale et particulièrement injuste notamment durant ces temps de crise, Yves NICOLIN, Député du Roannais, a sollicité la Chambre de Commerce et d’Industrie pour qu’un sondage soit réalisé auprès des entreprises locales afin de connaître les réels impacts de cette décision.
« Je ne m’étais pas trompé, le résultat est à la hauteur des craintes que j’ai exprimées à de nombreuses reprises et je le regrette », souligne Yves Nicolin  qui déplore également une perte de pouvoir d’achat pouvant parfois atteindre l’équivalent d’un 13ème mois »
90% des entreprises interrogées pratiquent des heures supplémentaires et elles sont 77% à préciser qu’elles diminueront ou arrêteront le volume d’heures supplémentaires effectué par les salariés. 52% des entreprises attribuent la diminution ou l’arrêt des heures supplémentaires à la perte de défiscalisation votée par le Gouvernement de Jean Marc Ayrault.
 
                                                       
Yves NICOLIN