En quoi les adhérents du parti socialistes seraient plus respectables que ceux de l'UMP ?

Communiqué de presse

image gauche

Alors que les socialistes possèdent aujourd'hui l'ensemble des pouvoirs au niveau national et local, il est pour le moins étonnant de voir que Saïd Ayachi, secrétaire de la section PS du Roannais, préfère s'attaquer ouvertement au Député ainsi qu'au 650 adhérents UMP et aux milliers de militants que compte l'arrondissement de Roanne plutôt que de défendre la politique menée par les socialistes sur le plan national, régional et local.


Doit-on y voir le signe que cette politique dangereuse pour notre pays, nos entreprises, nos emplois et nos ménages est indéfendable ?


En tant que cadre de l'UMP dans le Roannais, je dénonce cette attitude qui ne grandit ni leurs auteurs ni le débat politique et qui contribue à ériger les français les uns contre les autres. En quoi les adhérents du parti socialistes seraient plus respectables que ceux de l'UMP ?

De nombreux militants et adhérents se sont sentis insultés et offensés par les propos injurieux tenus par Monsieur Ayachi qui fanfaronne devant la presse mais qui reste plongé dans un mutisme impressionnant lors des conseils municipaux et des commissions de travail et qui brille par son absence dans les rues de Roanne.
- Pas un mot sur les 37 milliards d'augmentation d'impôts imposés aux entreprises et aux ménages. -Pas un mot sur les débats de société tels que le mariage et l'adoption par les couples de même sexe ou le droit de vote des étrangers.
- Pas un mot sur les importants plans de licenciements que connaît actuellement notre pays. Pas un mot pour défendre l'inaction du président normal.
Comme à leur habitude, les membres du PS Roannais refusent le débat et la contradiction préférant renier en catimini leurs engagements, colporter en public des mensonges et des contre-vérités.


Les conférences de presse des élus du PS ne sont plus ce qu'elles étaient. Où sont passés les barons du PS local toujours si prompts à être au premier rang sur la photo ? Où sont les passés les ténors du PS qui au moins avaient le courage de défendre la politique qu'ils menaient sur le plan local et soutenaient sur le plan national ?
Qu'il est bien loin le temps de la photo de famille unie et solidaire. Désormais les petits chefs du PS s'affichent devant un vieux portrait de François MITTERAND ? Doit-on y voir le signe d'un PS local rétrograde, tourné vers le passé ?
Le bilan d'Yves NICOLIN, Député de la Loire, n'est pas à défendre, ses actions du quotidien parlent pour lui. Toujours à la recherche d'un chef d'entreprise prêt à investir dans le Roannais pour créer de l'emploi, toujours présent dans les ministères et les administrations centrales pour défendre les services publics, le désenclavement du roannais et les entreprises locales, toujours disponible et à l'écoute de tous les Roannais qui souhaitent le rencontrer. Véritable acteur des commissions à l'Assemblée Nationale, le Député de la Loire se sert de ses relations parisiennes pour apporter un maximum à notre bassin de vie.


En politique il y a ceux qui parlent (mal !) et ceux qui agissent ! ».