Nicolin va la jouer comme Déroche

Article du progrès du 18 Mars 2013

image gauche

Roanne. Contrairement à 2008, le député UMP va miser sur une campagne de proximité pour regagner la mairie.

Yves Nicolin (UMP) reconnaît lui-même avoir « pêché par orgueil » lors de la campagne des élections municipales 2008.

Trop sûr de son fait, le maire sortant avait négligé le terrain et le lien avec les électeurs.

Depuis ce cuisant revers, et la victoire de Laure Déroche (PS), il a retenu la leçon. Et n’a plus l’intention d’abandonner le terrain à sa rivale politique.

Preuve en est, sa campagne des législatives où il a sillonné la circonscription en allant à la rencontre des électeurs. Un travail de fond qui a porté ses fruits, puisqu’il a largement pris sa revanche sur la maire de Roanne et a été élu pour un cinquième mandat consécutif.

Avec, cerise sur le gâteau, près de 1 500 voix de plus que Laure Déroche sur la ville centre.

Présent sur le terrain, Yves Nicolin est encore plus assidu sur la toile. Via le blog de l’opposition municipale il taille des croupières à la majorité. Le moindre trou dans la chaussée y est dénoncé. Tout comme la « méthode Déroche où tout se décide sans concertation » raille le député.

Revanchard, Yves Nicolin se complaît tout à fait dans cette position d’outsider.

Le député rêve même d’une « vague bleue » sur le Roannais puisqu’il annonce la constitution de listes estampillées UMP dans les communes les plus importantes.

Mais pour le moment, il n’y a guère qu’à Riorges où il a trouvé un relais.