La République partout, le laxisme nul part

Violences à Trappes

image gauche

Les habitants de Trappes ont subi une nuit de violences. Celle-ci fait suite à un contrôle d'identité effectué sur une femme portant le voile intégral et l'interpellation de son mari qui s'opposait à ce contrôle, il devait passer aujourd’hui en comparution immédiate. Un rassemblement de près de 400 personnes s'est formé vers 20h30 devant le commissariat. Le groupe violent a caillassé le commissariat une partie de la nuit et s'en est pris aux forces de l'ordre.

Aucune excuse ne saurait être ici trouvée à l'égard de ceux qui souhaitent, par l'usage de la violence, défier certains fondements de notre République, notamment la laïcité et porter atteinte aux droits des Femmes. La République doit être forte partout, quels que soient les territoires - et surtout lorsque ceux-ci font face à des fragilités économiques et sociales -. Tout laxisme en la matière serait intolérable.