Le gouvernement renonce à maîtriser les flux migratoires !

Une hausse record de +51% du nombre de régularisations

image gauche

Mois après mois, les Français découvrent à quel point la politique migratoire de l'ancien ministre de l'Intérieur devenu premier ministre est d'une très grande faiblesse.

De fait de la circulaire de Manuel Valls du 28 novembre 2012, la France a enregistré en une seule année une hausse record de +51% du nombre de régularisations d'immigrés clandestins, preuve que le Gouvernement a véritablement ouvert les vannes aux étrangers venus illégalement sur notre territoire.

Cet appel d'air voulu par le gouvernement socialiste s'accompagne d'une grande difficulté à lutter contre l'immigration illégale : avec seulement 27 000 reconduites d'étrangers clandestins en 2013, soit 9 000 de moins qu'en 2012, le Gouvernement avait enregistré une diminution spectaculaire de 25% du nombre d'éloignements d'étrangers venus clandestinement sur notre territoire par rapport à 2012.

Ces très mauvais résultats sont plus que préoccupants pour l'ensemble de la communauté nationale qui attend du nouveau gouvernement de Manuel VALLS qu'il fasse au minimum respecter les lois et les valeurs de la République. La France doit, en effet, avoir le droit de choisir librement qui elle veut et peut accueillir sur son territoire et un étranger qui vient clandestinement sur notre sol doit être au plus vite reconduit, sauf situation politique, religieuse ou médicale particulière.

Au regard de si faibles résultats, il apparait chaque jour davantage que la majorité socialiste n'a pas l'intention de maîtriser les flux migratoires dans notre pays.