Triple mauvais signal

Semaine catastrophe pour la sécurité des Français

image gauche

En une semaine seulement, le Gouvernement vient d'envoyer un triple mauvais signal qui porte gravement atteinte à la sécurité des Français dans leur vie quotidienne.

1. Le Gouvernement a, tout d'abord, cherché à masquer honteusement les jets de projectiles et agressions de victimes qui, selon un rapport policier, sont intervenus sur les lieux de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge. Comment le Gouvernement a-t-il pu oser vouloir cacher aux Français de tels actes particulièrement odieux, accomplis par des voyous qui n'hésitent même plus à profiter de drames humains pour exercer leur cœur de métier? Le Gouvernement doit s'expliquer sur de telles négligences et doit dire sans délai la vérité aux Français sur ce funeste mensonge.

2. La même semaine, le Gouvernement échoue à assurer la protection des Français à Trappes où faisant suite a l'interpellation d'un homme qui s'était opposé au contrôle par la police de son épouse portant un voile intégral, plusieurs dizaines de voyous qui ne respectent rien ont encerclé cette nuit le commissariat de la ville. Un Gouvernement ne doit pouvoir tolérer que quelques-uns défient l'autorité de l'Etat, s'attaquent aux fondements de la République. La réponse pénale doit être exemplaire de sévérité.

3. Mais ce gouvernement est précisément et malheureusement condamné à l'échec, parce que la même semaine, il envoie un nouveau signal de laxisme avec la préparation du projet de loi de réforme pénale qui sera présenté à l'automne par Christiane Taubira. La suppression des peines plancher, la libération automatique des prisonniers aux deux tiers de la peine et l'abrogation des peines de sûreté n'auront que pour seul effet de donner plus de droits aux délinquants et aux criminels, au mépris de ceux des victimes et de leurs familles.

Après une semaine catastrophique, aux antipodes du besoin de protection des Français, je demande, par conséquent, au Gouvernement de mettre au plus vite un terme à ce triple mauvais signal: celui de ses errements, de son inertie et de son idéologie. Il doit avoir le courage de faire preuve de sévérité face à des voyous qui ne respectent rien et qui insultent les lois de la République. Mais derrière la vigueur des mots, les Français réalisent, chaque jour davantage et cette semaine plus que jamais, la faiblesse des actes du Gouvernement.