Bilan de François Hollande à Dijon : 4 emplois !

« résider en France devient lourdement handicapant ».

image gauche

Lors de son déplacement à Dijon (48 heures en dehors de l'Elysée ; quel exploit !), François Hollande a procédé à la signature de 4 emplois d'avenir ! La performance est telle que c'est la seule annonce concrète qui a été faite lors de ce déplacement sous haute protection.

Outre le fait que ces emplois soient uniquement financés sur des fonds publics, le bilan de ce voyage est à l'image de l'action de François Hollande sur l'emploi : microscopique !

A raison de 4 emplois subventionnés par déplacement, combien faudra-t'il de visites présidentielles, réalisées aux frais des contribuables, pour simplement « inverser » la tendance comme le proclame depuis 10 mois François Hollande ?

Combien faudra-t'il de visites provinciales pour faire oublier la progression exceptionnelle du chômage, à raison de 40 000 personnes de plus par mois ?

Pendant ce temps, la création de vrais emplois, correspondant à l'évolution réelle du marché, demeure en panne, faute de croissance. Les mesures prises par le Gouvernement en matière économique ont totalement gelé toute initiative, toute prise de risque, débouchant sur une prévision de croissance au mieux stagnante pour 2013.

Passons sur l'affaire Depardieu : mais que dire des menaces d'exil fiscal qui pèsent sur la filière française du numérique ?

Comment accepter, dans cette filière essentielle pour l'avenir, une taxation jusqu'à 80% de la valeur du capital en cas de cession de parts ?

Comme le déclarait récemment le Président de Dassault Systèmes : « résider en France devient lourdement handicapant ».

Combien d'emplois vont-ils être perdus ?

François Hollande a la responsabilité historique de maintenir en France un écosystème favorable à l'entreprise.

Les Français l'attendent sur ce sujet, pas à Dijon pour « créer » quatre emplois !