Pour l'emploi, le Gouvernement attend-il un miracle ?

Qu'a fait le Gouvernement ?

image gauche

Il n'y a plus que des mauvaises nouvelles sur le front de l'emploi, mais le Gouvernement continue à croire que les emplois aidés sont la solution.

On sait maintenant que le taux de chômage va atteindre 11 %. Depuis l'élection de François Hollande, on compte 240 000 nouveaux demandeurs d'emplois et l'Unedic en annonce au moins 180 000 de plus en 2013.

Qu'a fait le Gouvernement ? Il a fait peser sur le coût du travail son recul sur la réforme des retraites. Il a supprimé la défiscalisation des heures supplémentaires et de l'épargne salariale. Il a fragilisé nos entrepreneurs avec des discours alarmistes et incertains sur la hausse des prélèvements.

Manifestement, le Gouvernement voudrait lutter contre le chômage, mais sans les entreprises. Alors disons-le : le miracle n'aura pas lieu !

Les contrats de génération vont à peine créer 21 000 emplois, pour 900 millions d'euros. Les jeunes qui auront des emplois d'avenir ne sortiront pas plus qualifiés. Les exilés ne reviendront pas créer des emplois en France. La BPI sera un monstre bureaucratique qui n'apportera pas plus de solutions sur le terrain.

En matière d'emploi, il n'y a pas de miracle. Nous devons reprendre nos efforts pour faciliter la création d'entreprise et l'alternance, former les chômeurs et les adultes tout au long de leur vie. Tournons-nous vers l'entreprise.