stop aux mensonges !

Politique socialiste du handicap

image gauche

L'annonce faite par Mme Ségolène Neuville, Ministre en charge du Handicap, qui promet de créer 4 000 places par an pour atteindre le nombre de 41 450 places d'accueil de personnes handicapées est totalement mensongère ! Le journal Libération soulignait déjà, dans son édition du 29 septembre 2014, que les objectifs fixés par le gouvernement de créer 41 450 places d'accueil de personnes handicapées dans des centres spécialisés ne pouvaient pas être atteints.

En réalité, sur les 3 761 places officiellement ouvertes en 2013, 1 490 places sont en fait des services à la personne effectués à domicile, et 315 ne sont que des transformations de places déjà existantes. In fine, on n'obtient seulement 1 956 places créées, soit moins de la moitié du chiffre annoncé ! Le plus grave étant que parmi ces 1 956 places censées être ouvertes, pour beaucoup cette ouverture est repoussée à l'année suivante voire tout simplement inexistante ! Et le maquillage de ces chiffres dure depuis plusieurs années !

Signe suprême d'amateurisme : le ministère est incapable d'estimer finement les besoins car aucun organisme n'a été prévu pour centraliser ces informations. Ainsi, faute de données, la répartition géographique de ces créations de places n'est pas effectuée en fonction des besoins mais à partir d'obscurs ratios calculés sur la base du nombre d'habitants !

STOP aux mensonges !

Voilà ce qu'il se passe quand on fonde une politique publique sur le seul ressort de la communication ! Les socialistes, qui prétendent avoir le monopole du coeur, oublient que derrière chaque personne handicapée se cache un être humain en profonde détresse ! Nous ne sommes pas des numéros de sécurité sociale ni des numéros d'électeurs mais des citoyens à part entière !

Les personnes handicapées en ont assez de la « com' », ils veulent des actes ! Ils veulent du concret ! Et tant que leurs conditions de vie n'auront pas changé, ils continueront à s'exiler dans des pays limitrophes, comme la Belgique, pour trouver ce que notre chère République n'est désormais plus capable de fournir : un service public de qualité ouvert à tous !

HANDI POP' s'insurge contre ce trucage honteux des chiffres ! HANDI POP' dénonce vigoureusement ces arbitrages hasardeux réalisés derrière le dos de nos concitoyens handicapés ! Tout cela dénote, plus que jamais, l'incompétence totale de nos gouvernants en matière de Handicap !

Il est temps que le Gouvernement cesse de jouer avec les chiffres et rende des comptes à la Représentation nationale sur ce grave sujet ! Que le Président de la République nous indique clairement quelles sont ses intentions en matière de Handicap !