Hollande "en voyage" à Dijon

Mise en scène indécente de son impuissance

image gauche

Tombé dans le gouffre de l'impopularité et s'avérant incapable de protéger les Français face à la crise, François Hollande a cédé aux sirènes des grosses ficelles politiciennes en mettant en scène une "séquence" d'hypercommunication entamée aujourd'hui à Dijon.

Cette mise en scène est malheureusement décalée par rapport aux aspirations et aux angoisses de nos concitoyens. Non, François Hollande, la crise n'est pas un scénario, les Français ne sont pas des figurants, et vos discours des tirades qu'un public en difficulté serait censé acclamer.

En ficelant des voyages filmés de deux jours comme l'on monte des saynètes pour amuser la galerie, François Hollande démontre à quel point il ne sent pas que le peuple, lui, attend des actes, pas des palabres et espère des faits, non des effets. Ces "voyages" de François Hollande seront un échec tant ils relèvent de la comédie programmée dans un moment où chacun affronte une dure réalité.