Le Gouvernement français à la dérive...

image gauche

De remaniement en reniement, le Gouvernement français apparaît de plus en plus virtuel, éloigné des préoccupations des Français, incapable de retrouver le moindre crédit à l'intérieur et à l'extérieur, insensible à l'exaspération des Français, totalement coupé de ce qui reste de sa majorité parlementaire...

Depuis plusieurs mois, l'activité essentielle des responsables socialistes, écologistes ou communistes, se limite à une critique de plus en plus virulente de l'action du gouvernement...ou plutôt de son inaction !

Un jour pseudo-libéral, avec les initiatives d'Emmanuel Macron ou le texte de Myriam El-Khomri, un jour sécuritaire avec les déclarations incantatoires de Bernard Cazeneuve, un jour plus à gauche quand il s'agit de politique du logement, de faux égalitarismes éducatifs, ou de politique migratoire... Ce gouvernement n'est même plus au fil de l'eau ce qui pourrait être une ligne directrice minimum, mais plutôt au gré des sautes d'humeur, des lubies du moment, des sondages...

Un Président de la République totalement discrédité entraîne dans sa chute son Premier Ministre et des ministres inconnus ou n'ayant aucune marge de manœuvre. Le gouvernement ne gère plus rien et ne tient que par la solidité des institutions de la Vème République qui lui assure sa survie jusqu'en 2017, sans aucune capacité à agir.

Encore aujourd'hui Martine Aubry, Daniel Cohn-Bendit, et d'autres, affirment que François Hollande et Manuel Valls abiment le pays et lui font courir des risques graves... hier c'était le député socialiste Yann Galut qui affirmait que le vote de la loi El-Khomri signait la mort du Parti Socialiste...

Que la Gauche se suicide, ou soit incapable d'assurer une gouvernance cohérente, dans cette période où le terrorisme, le chômage, l'écrasement fiscal, la baisse du pouvoir d'achat, le départ des jeunes, les remises en cause répétées de l'unité de la nation, imposent une responsabilité particulière à l'exécutif, c'est son problème...

Que la Gauche se suicide... Mais qu'elle cesse d'entraîner le pays et les Français dans son insoutenable légèreté face à la chose publique, dans sa totale inconscience face aux défis auxquels nous sommes confrontés.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Nom ou pseudo :


Adresse email :


Code de vérification * :
Captcha   Recharger
(recopier le code ici)
Commentaire :