Le Gouvernement de la République doit abolir les privilèges

Jours de carence

image gauche

François Hollande a été élu sur la promesse d'un "redressement dans la justice". Si économiquement la France est plutôt proche du déclin précipité par la politique catastrophique des socialistes, il lui reste peut être une chance de rétablir un peu de justice dans le pays. La première mesure à faire est d'abolir les privilèges dont bénéficie la fonction publique et qui sont financés par le reste des Français qui eux, n'ont jamais droit à ces traitements de faveur.

Une étude vient justement de montrer que l'établissement d'un jour de carence dans la fonction publique territoriale avait conduit à une chute de 43% des absences d'une journée ! Plutôt que de revenir sur cette mesure, le Gouvernement devrait la soutenir et même la renforcer. On ne peut pas continuer de demander aux Français de travailler toujours plus, de payer toujours plus d'impôts et de taxes pour financer les privilèges de quelques-uns. Les recettes fiscales ne sont pas un pactole à disposition de l'administration, c'est de l'argent durement gagné par les contribuables : elles doivent être utilisées avec la plus grande rigueur et le plus grand souci d'efficacité.