L'assommoir fiscal socialiste a de beaux jours devant lui

Impots: encore et encore

image gauche

Plus qu'un couac, un inquiétant aveu d'échec pour le gouvernement : après une hausse d'impôts historique en un an qui n'a hélas d'égal que la hausse vertigineuse du chômage, la pause fiscale promise par François HOLLANDE n'aura pas lieu en 2014, et c'est son Premier ministre qui l'affirme !

Le gouvernement persiste donc dans ses erreurs budgétaires et économiques en matraquant fiscalement les classes moyennes et les familles sans jamais laisser entrevoir une amélioration sur aucun front : Ni celui du chômage, ni celui de l'économie, ni celui de la restauration de nos comptes publics. Les incantations du chef de l'Etat ne changeront rien si ce n'est, augmenter le discrédit qui pèse sur son action.

Au-delà de sa propre crédibilité, la majorité socialiste ne sait faire reculer désormais qu'une chose, l'économie française, à défaut de pouvoir faire reculer le chômage et la crise.