François HOLLANDE, seul en France

image gauche

Après avoir soufflé le chaud et le froid, après avoir tenté de maintenir le suspens, le Gouvernement va donc bien engager sa responsabilité pour faire adopter la loi « travail ». Cette décision, pourtant, a été prise depuis bien longtemps, comme le montrent les interventions des différents ministres depuis une semaine, notamment celle de Jean-Marie Le Guen qui, alors qu’il est en charge des relations avec le Parlement, a mis en cause le travail de l’Assemblée Nationale.

La réunion du groupe socialiste de l’Assemblée Nationale de ce matin, mardi 10 mai, a acté ce que nous savions : le Gouvernement n’a plus de majorité parlementaire. Ainsi, seul un tiers des Députés socialistes auraient voté pour cette loi, qui pourtant est emblématique de l’action du Gouvernement.

Manuel Valls utilise tous les moyens qui lui sont conférés par la Constitution. Ces mêmes moyens que les socialistes n’ont eu de cesse de dénoncer :

« Le passage en force est le signe des pouvoirs faibles » - François Hollande, 21 février 2006

« Le 49-3 est une brutalité, le 49-3 est un déni de démocratie, le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire » - François Hollande, 2006

Sur la réserve de vote : « C’est une parodie de débat. Nous mettons en cause cette stratégie conjointe visant à empêcher tout débat dans notre assemblée.» - Bruno Le Roux, 15 octobre 2009

François Hollande est seul : plus de majorité au parti socialiste, plus de majorité au Parlement, et surtout plus de majorité dans la population. Les Français ne veulent plus de ce Président et de sa politique catastrophique pour la France.

La seule solution est le retour au peuple et lui redonner la parole.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Nom ou pseudo :


Adresse email :


Code de vérification * :
Captcha   Recharger
(recopier le code ici)
Commentaire :