La France, homme malade de l’Europe

Cour des comptes

image gauche

En Europe, tous les pays ont pris le virage des réformes de compétitivité, sauf la France. Pour nos voisins, la France est devenue l’homme malade de l’Europe. Les Français en payent la note salée.

Oui, M. Hollande, il faut écouter la Cour des comptes. Didier Migaud, son président, est un ancien député socialiste. Il est donc difficile de l’imaginer comme un adversaire idéologique du Gouvernement de M. Hollande.

Pourtant, la Cour de comptes vient d’affirmer ce que tout le monde savait : le Gouvernement de M. Hollande « n’a que peu de chance » de ramener le déficit public à 3% du PIB en 2013.

Le déficit prévu de la zone UE est de 3% en 2013 alors que celui de la France est près de 2 points supérieur et que l’Allemagne caracole en tête. Cette différence abyssale explique pourquoi la France de M. Hollande est devenue l’homme malade de l’Europe. Le seul endroit où le mot compétitivité est un gros mot.

M. Hollande, les déficits appauvrissent les Français, ne soyez plus aveugle.