Un effet d’aubaine pour les entreprises, un dispositif coûteux et inefficace pour l’emploi

Contrat de génération

image gauche

Embaucher un jeune tout en maintenant un senior dans l'emploi, la mesure pouvait apparaître séduisante. Pour Yves NICOLIN, la réalité est toute autre.

Aucune condition de diplôme n'étant prévue dans le dispositif, ce sont donc en priorité les jeunes les plus diplômés - ceux qui s'insèrent le plus facilement sur le marché du travail - qui bénéficieront en priorité de cette mesure, conduisant ainsi à un effet d'aubaine massif pour les entreprises.

Au moment où le déficit budgétaire dérape, le gouvernement, incapable de tenir ses engagements financiers, va dépenser 1 milliard d'euros par an pour financer des embauches qui, dans deux tiers des cas, auraient de toute façon eu lieu sans l'aide de ce nouveau dispositif.

Cette mesure coûteuse et au résultat hasardeux constitue une nouvelle illustration du contresens de la politique économique du gouvernement.

Une politique de l'emploi efficace passe par des mesures audacieuses en matière de compétitivité, une maitrise rigoureuse du budget de l'Etat et des collectivités publiques, et par une vraie baisse des dépenses publiques.

Seules ces mesures permettront de desserrer l'étau fiscal pour les entreprises, leur donnant ainsi les moyens de développer durablement leur activité et donc de pouvoir embaucher.