Consommation de stupéfiants en milieu scolaire : cela s'aggrave

image gauche

La Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) qui dépend du Ministère de l'Education nationale vient de dresser un bilan des incidents graves dans le second degré en 2014-2015. Un chiffre doit particulièrement nous alerter.

La part des incidents liés à la consommation de stupéfiants est en progression continue depuis 3 ans. Cette situation est encore plus dramatique dans les lycées puisque la part de ces incidents a plus que doublé.
 
Ces chiffres sont révélateurs d'une banalisation de la consommation du cannabis chez les jeunes alors même qu'on connaît ses effets catastrophiques sur la santé, l'attention scolaire ou au volant pour ceux qui conduisent.
 
Pour lutter contre ce phénomène, il est impératif que le Gouvernement ait un discours sans ambiguïté, contrairement à celui qu'ont pu tenir certains responsables socialistes qui n'excluaient pas la dépénalisation du cannabis. Des solutions existent, il faut avoir le courage de les mettre en œuvre et de prendre le problème à bras-le-corps en s'attaquant à cette situation alarmante pour l'avenir de nos jeunes.
 
Il faut sans tarder généraliser les dispositifs de sécurisation des abords des établissements scolaires par la vidéo protection. Un travail collaboratif doit être mené au sein des Conseil locaux de Sécurité et de Prévention de la Délinquance pour réprimer et prévenir ces conduites à risque.
 
Le phénomène résiste à des politiques classiques, il faut donc explorer de nouvelles pistes. Le test salivaire en est une qu'il ne faut pas rejeter a priori sauf à considérer que rien ne peut empêcher la consommation de substances dont chacun sait pourtant le pouvoir de nuisance sur la santé des jeunes que les adultes, qu'ils soient des responsables politiques, éducatifs ou des parents, ont le devoir de protéger.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Nom ou pseudo :


Adresse email :


Code de vérification * :
Captcha   Recharger
(recopier le code ici)
Commentaire :