Attention aux manipulations statistiques !

Chiffres du chômage

image gauche

Les statistiques du chômage, qui viennent d'être publiées pour le mois d'août, sont malheureusement très troublantes et peu convaincantes.

Le nombre de chômeurs qui ne sont pas réinscrits sur les listes de Pôle emploi est habituellement de 200 000 chaque mois, alors qu'il a été, en août, de 270 000 : le gouvernement a-t-il donné des consignes de radiation, pour triturer les chiffres ?

Mais il y a plus grave encore.

Tous les clignotants économiques restent au rouge : la croissance reste proche de zéro et la dette publique explose, passant de 90,2% du PIB en 2012 à 93,4% en 2013 et 95,1% en 2014.

Le président du Haut conseil des finances publiques et premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a indiqué cet après-midi à la commission des finances de l'Assemblée nationale que le scénario de création d'emplois présenté par le gouvernement n'est pas réaliste.

Les entreprises et notamment les PME subissent un bombardement fiscal sans précédent, qui réduit leurs marges, les empêche d'investir et de créer de vrais emplois.

La vérité est que la pseudo-inversion de la courbe du chômage qu'a annoncée M. Hollande pour la fin de l'année 2013 n'est qu'une manipulation statistique achetée par des dépenses publiques. Les « contrats aidés » sont, hélas, de faux emplois et de vrais impôts en plus !