Le couperet tombe, nous sommes indignés

Auto-entrepreneurs

image gauche

Sylvia Pinel a présenté en conseil des ministres la réforme du régime de l'auto-entrepreneur : il sera limité à deux ans et à 19.000 euros de chiffre d'affaires.

Nous sommes indignés par cette décision du Gouvernement de limiter dans le temps et dans le montant ce régime qui a fait ses preuves.

Malgré les débats internes au Gouvernement, la notion de séparation entre activité principale et activité secondaire est abandonnée. Le Premier Ministre avait ouvert la possibilité de limiter à certains secteurs cette réforme, cela a été clairement abandonné.

Cette décision absurde ne peut que nous indigner. Elle va provoquer plusieurs chocs :

  • Le retour d'une partie d'économie parallèle, puisque l'auto-entrepreneur permettait de faire rentrer dans la légalité des revenus provenant de services non-déclarés auparavant
  • Un choc de complexification: la fin de la simplicité pour créer sa propre structure et le retour au formalisme pour créer une société
  • Un choc de défiance : le Gouvernement condamne un régime simple et approuvé par une immense majorité des électeurs de droite comme de Gauche.

Le Gouvernement devra assumer sa position et expliquer aux centaines de milliers d'auto-entrepreneurs les véritables raisons de sa décision.