Après avoir constaté la croissance du FN à 30%, le gouvernement prétend "enfin" s'occuper de l'emploi

image gauche

Il aura fallu trois semaines pour que le gouvernement oublie que nous sommes en état d'urgence et que nous avons un problème avec l'islamisme radical... Il aura fallu quatre ans et un FN à 30% pour que le gouvernement se décide enfin à "engager" une politique de lutte contre le chômage.

Comme d'habitude ce ne sont que des annonces, aucune proposition concrète, aucune stratégie. Des paroles, toujours des paroles...

Alors que le chômage diminue dans l'ensemble des pays européens, il poursuit son inexorable progression en France avec une hausse de 42 000 chômeurs au mois d'octobre et plus de 1 million de chômeurs (toutes catégories) depuis l'accession au pouvoir des socialistes. Au troisième trimestre, le taux de chômage a bondi à 10,2% de la population active en France métropolitaine (+0,2 point), selon l'Insee, soit son plus haut niveau depuis 1997...

Le retour de croissance est malheureusement toujours un mirage et les coups de com' d'Emmanuel Macron ne suffisent plus à masquer l'inefficacité de la politique gouvernementale en matière d'emploi.

L'incapacité du gouvernement à lutter contre le chômage condamne chaque jour davantage les Français à une détresse économique toujours plus importante, terreau fertile d'une désespérance française.