Yves Nicolin

Soutenir la famille pour préserver l’avenir de la France

La France est forte de sa démographie

image gauche

Sans famille ni dynamisme démographique, la France ne trouvera pas les conditions du rebond. Il nous faut donc soutenir la famille pour préserver l’avenir de la France. C'est le sens du discours du Président de la République prononcé à Lavaur (Tarn), le 7 février 2012.

1°) « La France est forte de sa démographie ».

Aujourd’hui, la France est le pays où la natalité est la plus forte d’Europe, après l’Irlande. Si cette dynamique de natalité ne fléchit pas, la France redeviendra le pays le plus peuplé d’Europe d’ici environ 30 ans, comme à l’époque du « grand siècle » de Louis XIV.

2°) « L’honneur de la France, c’est d’avoir construit, depuis des décennies, une politique familiale. »

Notre vitalité démographique n’est pas le fruit du hasard, elle est liée à une politique familiale généreuse (60% plus généreuse que la moyenne de l’OCDE) menée depuis 1945.

3°) « Depuis cinq ans, […] nous n’avons cessé de conduire une politique globale de soutien à toutes les familles. »

Hausse de l’aide aux familles nombreuses avec 1,5 milliard de revalorisation des allocations familiales, 200 000 places supplémentaires de garde d’enfants en plus, 13,6 milliards rendus aux familles en 5 ans grâce à la suppression des droits de succession pour 95% des Français : voilà les points forts de 5 ans d’action au soutien de la famille.

4°) « Au nom de quoi, devrions-nous mettre en cause cette [politique familiale] qui marche ? »

François Hollande propose de fusionner l’Impôt sur le Revenu et la CSG, cela signifie la suppression des quotients familial et conjugal et donc un matraquage fiscal sans précédent des classes moyennes. François Hollande veut ouvrir le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels. Autant de remises en cause de la famille, pilier de notre Nation.
 


Partager cet article : export_reseau_facebook export_reseau_twitter