Vous êtes ici :

Archives

Une nouvelle ambiguïté du Gouvernement

Récépissé de police

image gauche

Alors que Manuel Valls avait heureusement enterré l'idée de récépissé au cimetière des promesses non tenues de François Hollande, voilà que François Lamy la ressuscite ! Le Ministre de la Ville s'est déclaré mardi 8 janvier favorable à "l'expérimentation du récépissé lors des contrôles [de police] comme l'un des outils possibles de lutte contre les contrôles d'identité à répétition et au faciès".

La fausse bonne idée d'instituer un récépissé entraînerait une paralysie du travail de la police et, symboliquement, ne rendrait pas service à la population : l'Etat doit rétablir le lien de confiance entre les citoyens et la police sans saper l'autorité de ses agents ni jeter le discrédit de fait sur leur travail ! Cette fuite en avant mettant en doute l'autorité ne permettra pas de rétablir des repères dans notre société !

Il ne s'agirait que d'une solution de facilité pour ne pas avoir à chercher d'autres solutions aux vrais problèmes de défiance entre les citoyens et leurs institutions. Le Gouvernement, et pas seulement le Ministre de l'Intérieur, doit rester très clair afin de s'assurer du respect des forces de l'ordre de notre République.