Vous êtes ici :

Archives

la gauche s'apprête à vider les prisons

Rapport Raimbourg sur la surpopulation carcérale

image gauche

Aujourd'hui, le député socialiste Dominique Raimbourg a présenté à la commission des lois de l'Assemblée Nationale ses 76 « mesures » pour lutter contre la surpopulation carcérale.
Yves NICOLIN rappelle que malgré le discours de 14 août 2012 de François Hollande à Pierrefeu-du-Var, suite à l'assassinat de deux gendarmes, où il s'engageait solennellement à lutter contre les récidivistes, la gauche a déjà fait passer en catimini l'abrogation de la rétention et surveillance de sûreté.

Aujourd'hui, sous le prétexte fallacieux de la surpopulation carcérale, le pouvoir socialiste s'apprête à vider les prisons grâce aux 76 mesures - alibis - de M. Raimbourg : abolition des peines planchers, contraventionnalisation de la consommation de cannabis, suppression de la révocation du sursis pour les récidivistes, etc.

Yves NICOLIN dénonce la négation totale des victimes pendant que les voyous eux vont être très sensibles à ces signaux envoyés par la majorité socialiste. Bien évidemment, M. Raimbourg n'a pas oublié de proposer l'ultime mécanisme de régulation de la population carcérale : le numerus clausus, qui consiste dès lors qu'une nouvelle personne est incarcérée, à libérer le détenu dont la fin de peine est la plus proche.


Yves NICOLIN demande solennellement au Premier Ministre d'arbitrer enfin entre les discours martiaux de Manuel Valls et les signaux de sympathie envoyés aux voyous par sa Garde des Sceaux et les parlementaires de sa majorité.