Vous êtes ici :

Archives

Le Gouvernement a-t-il seulement réfléchi à sa position sur la PMA ?

l’impréparation totale de la Gauche sur la PMA

image gauche

Le nouveau cafouillage du Gouvernement et de la majorité socialiste sur la PMA aujourd’hui marque l’impréparation totale de la Gauche sur ce sujet, alors même qu’il est d’une importance rare pour la famille et que les Français y sont clairement opposés.

Alors que le Parlement débat sur l'ouverture du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels, le Gouvernement reste encore très flou sur sa position et le calendrier de l'ouverture de la procréation médicalement assistée à ces couples. De contradictions en cafouillages, ce débat tourne au fiasco pour le Gouvernement.

Le groupe socialiste à l’Assemblé avait voulu autoriser à la sauvette, par voie d’amendement, ce dispositif en l’intégrant au projet de loi du mariage homosexuel. Voyant l’opposition des Français, le Gouvernement l’en avait empêché. Devant la mobilisation du 13 Janvier, le Gouvernement avait précisé qu'il introduirait la PMA dans une grande loi sur la Famille présentée en Conseil des ministres le 27 mars prochain.

Voici qu’aujourd’hui le Premier Ministre annonce que ce ne serait pas le cas ! Le ministre Alain Vidalies a confirmé que le projet de loi "n’interviendra qu’après la connaissance de l’avis du conseil national d’éthique". Comme si le Gouvernement découvrait l’importance du sujet! Le problème, c’est qu’au même moment, ils étaient contredits par la ministre en charge du sujet Madame Bertinotti et menacés par le Président du groupe Bruno Le Roux, qui a lancé un ultimatum au Premier ministre et décidé d’ignorer l’avis du Conseil national d’éthique. Drôle de conception de la consultation ! Drôle de conception du Gouvernement !

Tout cela est du grand n’importe quoi ! Le Gouvernement va de cafouillages en fiascos sur ce sujet ! A quoi joue-t-il ? N’y a-t-il donc personne dans ce Gouvernement capable de donner une position et calendrier clairs ?

Le Gouvernement a-t-il seulement réfléchi à sa position sur la PMA ?