Vous êtes ici :

Archives

la Grande Illusion

Florange

image gauche

Avec le dossier Florange, Jean-Marc Ayrault, premier ministre en sursis a fait preuve une nouvelle fois de son amateurisme et de sa désinvolture.

L’accord conclu avec le groupe Mittal repose en effet sur une « grande illusion » :

  • Illusion en menaçant un groupe qui emploie encore 20 000 personnes en France de nationalisation comme en 1981, alors que les conditions économiques et juridiques ne sont pas remplies ;
  • Illusion en indiquant aux salariés qu’il n’y aurait pas de licenciements alors que 2 hauts-fourneaux sont à l’arrêt : s’il n’y a pas de redémarrage de la production comment peut-on croire un instant au maintien de la totalité des personnels ?
  • Illusion en misant sur le développement rapide du projet Ulcos qui s’avère en réalité beaucoup plus compliqué et beaucoup plus incertain qu’espéré : tous les scientifiques savent parfaitement que cette technologie nécessite encore plusieurs années de recherche pour être opérationnelle. Pourquoi l’avoir caché : par cynisme ? par incompétence ?
  • Illusion enfin de croire que ce Gouvernement pouvait faire mieux que le précédent dans le traitement économique et social des restructurations industrielles. Le contraste est saisissant entre le silence actuel de François Hollande Président et la bile déversée par François Hollande candidat sur le dossier Gandrange et Nicolas Sarkozy.

Les salariés d’Arcelor Mittal ont été bercés d’illusions : ils ne sont pas les seuls. Depuis 7 mois, c’est le peuple français qui subit cette « Grande Illusion ».