Vous êtes ici :

Archives

Nouveau coup de semonce pour François Hollande

Entre improvisation permanente et Incompétence

image gauche

Nouveau coup de semonce pour François Hollande

Le rejet du projet de loi de programmation des finances publiques par la Commission des Finances du Sénat, présidée par le Sénateur Philippe Marini, révèle un profond malaise au sein même de la majorité de François Hollande. Après le texte sur l'énergie, c'est au tour de la stratégie de retour à l'équilibre budgétaire d'être repoussée par le Sénat, où la gauche est pourtant censée être majoritaire.

Ce nouveau raté témoigne d'un amateurisme au sommet de l'État, d'autant plus inquiétant que la situation commande du courage, de la lucidité et de l'autorité pour prendre les décisions qui s'imposent.

En toute cohérence l'UMP a voté contre ce texte : si l'objectif d'un retour à l'équilibre de nos finances publiques, que nous avions initié avec Nicolas Sarkozy, reste pour nous une priorité absolue, mais nous contestons rigoureusement la stratégie proposée par François Hollande.

Ce n'est pas en augmentant massivement les impôts sur tous les ménages et toutes les entreprises au lieu de baisser les dépenses publiques que nous parviendrons à réduire les déficits. Au contraire, en pénalisant notre compétitivité, François Hollande ne fera que pénaliser la croissance, aggraver la situation de l'emploi et donc à terme celle de nos finances publiques.