Vous êtes ici :

Archives

Le gouvernement brade l'entrée sur le territoire national !

diminution de 110 à 50 euros de la part du droit de visa

image gauche

Dans le cadre du projet de budget 2013, les députés ont voté ce lundi un amendement socialiste, avec l'aval du gouvernement, pour la diminution de 110 à 50 euros de la part du droit de visa à la charge du demandeur lors d'une demande de titre de séjour.
"Il faut de la fermeté mais aussi de la dignité", a fait valoir l'un des députés signataires de l'amendement, Laurent Grandguillaume (PS, Côte-d'Or). Le gouvernement, par la voix du ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, et le rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), se sont dits favorables à cet amendement.

Au moment où le Gouvernement demande sans arrêt des efforts aux Français (taxe sur le tabac, la bière, les heures supplémentaires, gel du barème de l'impôt sur le revenu, cotisations retraite...), il diminue de plus de moitié le prix d'un visa de séjour pour les étrangers, plaçant la France dans la fourchette basse des prix du visa. C'est incompréhensible !


Je dénonce "la grande braderie nationale" organisée par ce gouvernement. Après l'effondrement du nombre d'expulsions depuis 5 mois, va-t-on assister une politique de régularisation massive ? La nouvelle circulaire de Manuel Valls revoyant à la baisse les critères d'accès à la nationalité française transforme la naturalisation en une simple procédure administrative.